Vous êtes ici : Accueil / Accueil

Introduction

Découvrir les arts et loisirs
Dossier | Les danses de salon

| Dossier publié le 12/09/2013 | Dernière mise à jour le 11/09/2014 |

Que sont les danses de salon ?
Un dossier réalisé par Elyane G.

Danses latines - Danses standards

Le Jive (ou rock'n'roll)

jive.png

La cinquième des cinq danses latines que l'on retrouve en compétition de danse sportive, le jive, y tient la place correspondant au rock'roll en danse de salon.

Généralement très appréciée des compétiteurs, cette danse leur demande toutefois une énergie particulière, dans la mesure où, dansée sur un rythme rapide et reposant sur des jeux de jambes assez fatigants, elle clôture généralement les compétitions. Dans ce contexte, les danseurs doivent prouver qu'après quatre danses, ils sont encore capables d'efforts physiques intenses.

Descendant du Lindy Hop, elle est devenue populaire en Europe pendant la seconde guerre mondiale grâce à la musique swing de Benny Goodman, Glen Miller, etc., ce après avoir d'abord conquis l'Ouest, puis les médias du nouveau monde en 1940, sous le nom de Jitterburg. Le boogie et le rock'roll ont aussi influencé cette danse très rapide.

 

Le Cha-cha-cha

chacha.png

Le Cha-cha-cha est originaire de Cuba. C'est l'une des premières danses cubaines à avoir connu un grand succès en occident (après la rumba) et la dernière venue des danses Latino-Américaines. Le Cha-cha-cha a été joué pour la première fois dans les dancings d'Amérique au début des années 50, juste après l'apparition du Mambo à partir duquel on l'a développé. Il reste encore aujourd'hui très dansé dans les bals et fait partie des danses de compétition (catégorie latino-américaine).

C'est une danse relativement simple à apprendre, mais le pas de base est un petit peu plus compliqué que celui des danses apparentées (rumba, mambo, salsa...). Sa principale caractéristique réside en effet dans le chassé effectué sur le "quatre-et-un" du décompte de la danse.

Le cha-cha-cha est une musique entraînante, qui se caractérise par un décompte original : on compte "deux-trois", "quatre-et-un", ce dernier correspondant au "cha-cha-cha" ayant donné son nom à cette danse. Son tempo tourne le plus souvent autour de 30 mesures à la minute.

L'interprétation musicale produit une atmosphère joyeuse, insouciante et effrontée, c'est une danse espiègle : le danseur, aussi bien que la danseuse, doit donner l'impression qu'il essaye de séduire son partenaire.

Difficile de ne pas trouver son bonheur...

Le Paso-Doble

pasodoble.png

Le Paso-doble est l'une des danses les plus simples à apprendre au départ. Le pas de base est en effet un simple pas de marche (le danseur part du pied droit, la danseuse pied gauche en arrière).

Le nom paso-doble signifie littéralement "deux pas", probablement parce que cette danse est basée sur une simple marche stylisée. C'est dans le contexte des corridas d'Espagne qu'il faut situer les origines du paso-doble. Le paso-doble est associé à une mise en scène où l'homme joue le rôle du toréador et la femme joue le rôle de la cape. C'est pour cela que l'habit de lumière et l'attitude macho correspond bien au cavalier et la robe rouge et l'attitude provocante correspond à la cavalière.

Le paso-doble passe rapidement les frontières de l'Espagne pour se développer dans le sud de la France d'où il conquiert le reste du pays. C'est pour cette raison que de nombreuses figures de base du paso-doble portent des noms français : "sur place", "le huit", "la cape", etc.

Ce n'est que plus tard que la codification du paso-doble a été internationalisée par les Anglais. C'est cette codification qui est utilisée dans le cadre des compétitions de danse sportive.

Le paso-doble est une des rares danses où l'on peut marquer le pas selon le rythme musical, à l'inverse de la valse où le pas est glissé, ou du tango où le pas est simplement marché.

La Rumba

rumba.png

La rumba est une danse d'origine Cubaine.

Elle fut introduite parmi les danses de salon occidentales vers 1930. La Rumba se danse sur des musiques à 4 temps. Le 1er temps est le temps fort. Il est compté "UN". Le pas de base consiste à faire un pas sur chacun des 3 premiers temps et une suspension sur le dernier temps. Il faut deux mesures pour faire une boite complète.

Dans sa forme actuelle, les figures de base gardent les vieilles images des intentions féminines de dominer les hommes par leurs charmes.

Durant une bonne chorégraphie de rumba, on devrait toujours voir les éléments d'attraction et de rejet entre l'homme et la femme.

Les mouvements érotiques et sensuels de la fille obtiendront une réponse de désir et de domination masculine ; c'est toujours l'Homme qui gagne à la fin, la danseuse finit toujours par succomber à son danseur.

La rumba est devenue la danse langoureuse et sensuelle que l'on connaît aujourd'hui. Elle a été introduite dans les concours de danse sportive en 1955.

Haut de page

fleche-haut.JPG

La Valse Viennoise

valse_viennoise.png

A l'origine de la valse, à Vienne en Autriche, seul le couple Impérial dansait la valse à l'envers, se démarquant ainsi des autres danseurs.

La valse viennoise est l'une de danses de salon les plus appréciées dans le monde entier. Rendue célèbre grâce à l'influence des Strauss, c'est une valse très rapide qui n'est pas accessible à tout débutant, parce qu'elle demande à la fois de tourner rapidement l'un autour de l'autre et de pouvoir se déplacer en ligne droite sur une piste de danse pour en faire le tour.

Elle se caractérise par ses déplacements. Son maintien du haut du corps donne une grande élégance et son tempo fait qu’elle est rapide dans son exécution. Sa mesure est de 3/4T.

Elle est restée interdite jusqu'au 19ème siècle (et même jusqu'en 1918 à Berlin !). Les autorités protestaient en particulier contre "le balancement et le tournoiement" de la cavalière, car lors de rotations trop brusques, la robe des dames se soulevait, offrant au public le spectacle impudique d'une parcelle de peau (de cheville) nue. Par la suite, elle fut la danse Reine du 19ème siècle.

Au milieu du 20ème siècle, l'allemand Paul KREBS a chorégraphié le style de la Valse Viennoise qui correspond à celui dansé aujourd'hui.

Le Tango

tango.png

Le tango est une danse de salon assez proche des origines argentines du tango. Elle résulte des influences européennes et américaines sur le style et l'exécution de la danse.

Les danseurs européens y ont intégré leurs propres culture, style et technique. Les Anglais ont codifié un style en octobre 1922 à des fins d'enseignement et d'organisation de compétitions. Il se danse sur des airs modernes à un rythme de 30 mesures (= 120 temps) par minute.

Il a reçu l'adjectif international, car c'est celui le plus pratiqué au début du XXIe siècle, notamment en compétition. Il donne des critères d'appréciation aux juges.

Au départ, les anglais ont dominé le style international de tango, mais d'autres danseurs se sont également imposés, notamment les italiens avec un style plus dynamique.

Le tango dans son enseignement, est constitué de figures types à la rythmique prédéfinie en Lent et Vite (Lent lorsque l'on marche seulement sur le temps et Vite sur le temps et le contretemps) telles que le Corté, l'habanera (Pas de marche avant-arrière syncopés), le pas pivoté, la promenade, le carré, le carré déboité et les renversés.

La Valse Anglaise

valseanglaise.png

On l'appelle valse anglaise ou valse lente. C'est une danse ternaire, à 3 temps.

Elle incarne merveilleusement le courant romantique et elle se danse sur une musique deux fois plus lente que la Valse viennoise.

Son apprentissage est facilité en raison de son unité rythmique, mais à haut niveau, elle atteint la difficulté des autres danses standard.

Les figures possibles sont très nombreuses, les inclinaisons et les élévations sont plus marquées qu'en Valse viennoise. Elle permet au couple de danse des variations parmi les plus élégantes et des déplacements majestueux tout en souplesse et en grâce.

Ce serait à l'initiative de la Reine Victoria d'Angleterre, que la valse Anglaise fut créée. En effet, lors d'un voyage en Autriche, la reine fut séduite par la valse viennoise et elle demanda alors à son professeur de lui enseigner cette danse. Mais comme la Reine boîtait, le professeur dut adapter la danse au pas de la Reine, ce qui donna par la suite la valse Anglaise.

Haut de page

fleche-haut.JPG

Sous-menu