Vous êtes ici : Accueil / Accueil

introduction

découvrir les Arts et loisirs
Dossier | Le tango

| Dossier publié le 07/08/2013 | Dernière mise à jour le 09/04/2014 |

 

Dossier sur le tango

Le tango est né à Buenos Aires à la fin du XIXème siècle, dans les quartiers populaires de la capitale Argentine.

La société de l'époque dansait des polkas, des mazurkas et des valses.

Les noirs, qui représentaient le quart de la population de Buenos Aires, dansaient sur un rythme plus marqué par les percussions que par la mélodie.

Dossier réalisé par Elyane G.

 

Les origines du tango

Le tango semble trouver ses origines dans la habanéra hispano-cubaine, véhiculée lors des contacts marchands entre le port de la Havane à Cuba et Buenos Aires en Argentine.

Au début, le tango est interprété par de petits groupes de musiciens jouant du violon, de la flûte et de la guitare. Le bandonéon n'arrivera que dans les années 1900 et remplacera peu à peu la flûte.

On utilisait le mot "tango" au XIXème siècle en Espagne pour désigner un bâton. Certains disent que le mot viendrait de l'incapacité des noirs à prononcer le mot tambour ou "tambor" en espagnol, et qui se serait transformé en "Tango".

En fait, l'origine même du mot tango est assez indéfinie et chacun veut y apporter sa version.

Le succès parisien

La danse créée à Buenos Aires n'aura aucune difficulté à s'y montrer objet de curiosité au départ, puis mode et fureur ensuite. Le tango se répand très rapidement à toutes les grandes capitales européennes.

Il va ensuite revenir à Buenos Aires, dans les salons mondains de la nouvelle bourgeoisie fraîchement émancipée de la tutelle espagnole, et désireuse de faire de leur capitale le "PARIS" de l'Amérique.

Mais cette gloire est très vite entachée par le rejet d'une certaine couche de la société puritaine. Des censeurs apparaissent de toute part. Le pape Pie X l'interdit, ainsi que l'empereur d'Allemagne à ses officiers ; le tango est jugé indécent, et toute personne qui s'estime décente ne pourrait se laisser entraîner par cette danse. Jugement pris en masse par les journaux anglais, allemands et même français.

Malgré tout, la réaction est tardive et le Tango a triomphé. Il y a des robes pour danser le tango, la couleur tango, des tangos thés... Le Tango est le roi des salons de danse.

L'une des plus belles salles de danse à Paris, Le balajo, fut décorée en mode kitch et dédiée à sa mémoire en 1936. Cette salle, dont on a conservé la décoration d'origine, est toujours fréquentée : on y danse notamment le tango argentin, en alternance avec la salsa.

carlosgardeltango.pngPlus tard, le tango, suivant sa progression, donnera la place à la chanson, où un homme allait l'incarner dans le monde entier : Carlos GARDEL.

L'un des plus grands chanteurs de tango Argentin, de son vrai nom Charles Gardes, est né à Toulouse, le 11 décembre 1890, et s'est éteint le 24 juin 1935.

Il avait deux ans quand sa mère, Berthe Gardes, repasseuse, s'est exilée à Buenos Aires afin d'échapper à l'opprobre populaire parce qu'elle était fille mère. La naissance de son fils sans père était inacceptable pour la famille Gardes.

L'Argentine à cette époque était très prisée par les français qui immigraient, et après s'être fait délivrer un passeport, elle embarqua avec son fils sur un bateau qui l'amena à Buenos Aires le 11 mars 1893.

Devenu adulte, Carlos Gardel donna des lettres de noblesse à ce mode culturel de musique et de danse qu'est le tango argentin, connaissant ainsi un succès mondial. Sa voix a su charmer tous les publics, bien au-delà des barrières linguistiques. Son charme et sa prestance ont fasciné les femmes. Son attitude fraternelle a attiré les hommes du monde entier qui ont pris du plaisir à écouter sa voix unique et éternelle gravée sur les sillons des disques de vinyle.

Carlos Gardel restera à jamais dans le coeur des argentins comme le plus grand mythe de Buenos Aires.
Sa dernière grande tournée de spectacles s'est déroulée en novembre 1933, depuis Paris, puis New york, jusqu'aux grandes villes d'Amérique du sud, pour s'achever un matin de juin par le crash de l'avion où il avait pris place ; il ne devait pas revoir sa ville de Buenos Aires.

L'un de ses grands succès, Volver, en français Le retour, fut pour lui l'impossible retour, et c'est par bateau, mode de transport qu'il avait toujours préféré, que son corps fut ramené en Argentine.

Argentins et français ont souvent eu des relations amicales. Ainsi la cause de la France au cours de la 1ere guerre mondiale fut soutenue par le peuple argentin, et Carlos Gardel composa un tango en hommage aux soldats de cette guerre alors qu'il tournait en 1932 dans les studios Paramount à Joinville. Ce tango se nomme Silencio, la couverture de la partition originale représente un soldat penché sur un bébé dans son berceau.

haut de page seul

fleche-haut.JPG

Sous-menu

La mauvaise réputation du tango

On commence à danser le tango dans les taudis, si bien que la danse est vite associée à l'ambiance des maisons closes vu que les prostituées et les femmes de chambres sont les seules femmes à être présentes dans ces lieux.

L'univers très masculin à l'époque amène même les hommes à danser entre eux.

Le tango est d'ailleurs dansé de façon très "corporelle", il est provocateur, c'est une danse très éloignée des moeurs puritaines de la bonne société de l'époque.

Quelques danses dérivées du tango argentin

La milonga
Elle se danse techniquement comme le tango, mais le rythme est plus vif, plus alerte, la danse est souvent plus gaie et plus simple.

La valse
La technique de base de la danse (pas, guidage) est la même que pour le tango, mais la rythmique à trois temps implique aussi des dynamiques de pas spécifiques à la valse, et souvent, une plus grande fluidité de mouvement que lorqu'on danse sur un rythme de tango (bien que cela dépende des types de tangos et des danseurs).

Le tango européen
La tenue du tango dit "européen", ou "tango-style", est totalement différente de celle du tango argentin au niveau du corps, des bras et des jambes.

Le tango argentin est social, improvisé, alors que le "tango-style européen" est réglé et codifié pour permettre la compétition. En compétition de danse sportive, le tango est une danse progressive comme la valse.