Vous êtes ici : Accueil / Accueil

Iconographie et patrimoine - la reliure

Iconographie et patrimoine
RELIURE

Que sont la reliure et le travail du relieur ?

La fonction du relieur est de protéger le livre, de l'embellir, d’augmenter sa durée de vie et de faciliter sa consultation. L’habillage d’un livre s'envisage en fonction de son usage futur qui définit trois grands types de reliure : la reliure courante, la reliure d’art et la restauration de reliure. [source : Institut National des Métiers d'Art].

La MAM possède un atelier de reliure où ses livres anciens, incunables et manuscrits sont restaurés par Dominique Charriot, son relieur. Visitez son atelier et découvrez les différentes étapes de son travail concernant la reliure de conservation.

La MAM fait également restaurer ses ouvrages les plus précieux par un prestataire externe. Découvrez les photos de la dernière exposition de ses ouvrages imprimés avant 1 500 ou datant du XVIe siècle.

La reliure de conservation

De feuilles de papyrus enroulées aux classiques feuilles blanches assemblées, le livre, support de l'information et de la connaissance, a pris diverses formes au cours des siècles.

Pour le protéger contre l'usure du temps, les relieurs excellent dans les techniques de restauration. Sans ce travail, le livre et son contenu seraient condamnés à disparaître.

Découvrez les différentes étapes de la reliure expliquées par Dominique Charriot, le relieur de la médiathèque.

Dominique Charriot nous présente son travail de restauration des livres anciens conservés à la médiathèque. Ce fonds ancien est issu de la bibliothèque de l'évêque Joseph-Bruno de Bausset de Roquefort et est constitué de 4 557 ouvrages datant du 15ème au 18ème siècle.

Voici les différentes étapes de la réalisation d'une reliure de conservation, les matériaux et outils utilisés.

 

L'atelier de reliure

L'atelier de reliure

Les diverses étapes de la reliure

Les différentes étapes de la reliure

Haut de page + ancre restauration

fleche-haut.JPG

La reliure de restauration

La médiathèque a exposé en 2015 des restaurations pratiquées ces dernières années sur des incunables (imprimés avant 1 500) et des ouvrages du 16ème siècle conservés pour la plupart dans leurs reliures d'origine.

La MAM consacre chaque année une part de son budget à la conservation et restauration des documents patrimoniaux les plus anciens ou les plus rares. Le travail consiste ici le plus souvent à réincruster la reliure d'origine dans une couvrure neuve. Le principe de la restauration est également de n'employer que des matériaux neutres (non acides) et de pouvoir être démontée si besoin. C'est un travail extrêmement délicat et précis qui requiert le savoir-faire du relieur et du restaurateur.

C'est l'atelier ERASME de la ville de Toulouse qui a réalisé ces travaux.

Haut de page + ancre droit

fleche-haut.JPG

Sous-menu

Le relieur de la médiathèque

Avec plus de 38 ans d'expérience dans la reliure, Dominique Charriot est devenu responsable de l'atelier de reliure de la médiathèque en 2005.

Issu de la reliure industrielle avec plus de 10 ans de spécialité de maquétiste sur dorure sur couverture, il s'est ensuite intéressé à la reliure traditionnelle. Dans cette discipline, il se distingue dans deux niveaux de restauration, la prévention et la conservation des fonds patrimoniaux.

Dominique Charriot assure également les travaux courants de réparation sur les ouvrages contemporains de la médiathèque.

charriot_reliure16.JPG

En savoir plus