Vous êtes ici : Accueil / Géographie et histoire

Géographie et histoire de l'île

Géographie de l'île

Carte des îles Eparses

Où se trouve l'île Tromelin ?

L’île Tromelin est située dans l’océan Indien, à 600 km à l’est de Madagascar et à 560 km au nord de l'île de La Réunion. C’est une toute petite île corallienne en forme d'amande, perdue au milieu de l'océan et entourée de fonds de plus de 4000 mètres. Ses dimensions sont d’environ 1 600 m de long sur 700 m de large.

Géographiquement très isolée des autres, l’île serait un ancien banc récifal, aujourd’hui émergé, qui s’est probablement développé sur un haut-fond d’origine volcanique.

Enfin, l’île de Tromelin fait partie des îles Éparses, elles-mêmes incluses dans le territoire des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF), associé à l’Union Européenne en qualité de Pays et Territoire d’Outre-Mer. Elle est classée réserve naturelle depuis 1971.

Vague sur l'île de Tromelin

À quoi ressemble le climat sur cette île ?

Le climat autour de l’île de Tromelin est de type tropical maritime, avec des températures mensuelles comprises entre 23,5°C et 27,9°C. Durant la majeure partie de l’année, les alizés du sud-est soufflent à une vitesse de 15 à 35 km/h. Les précipitations représentent environ 1 106,4 mm d’eau en moyenne par an, dont près de la moitié de janvier à mars. Point important, aucune culture n’est possible sur l’île, principalement par le manque d’eau et en raison des alizés qui soufflent presque toute l’année.

De septembre à novembre, on observe une importante période de sécheresse et de décembre à août une saison chaude faite de vent calme, mais interrompue par le passage de dépressions et de cyclones. D’où son surnom « d’île aux cyclones ». On estime ainsi qu’il y a eu près de 10 cyclones en une trentaine d'années.

La faune et la flore présentes sur l'île

Aucun arbre ne pousse sur l’île de Tromelin. Seuls les veloutiers, des arbustes, ainsi que des plantes rampantes, comme le pourpier, parviennent à survivre, surtout dans le nord de l’île plus à l’abri du vent. Des cocotiers, apportés par les météorologues lors de leurs missions, ont fini par coloniser cette partie de l’île.

La faune actuelle est composée d'oiseaux (fous masqués, fous à pieds rouges, frégates et huîtriers) pour lesquels l’île est un lieu privilégié de nidification, de tortues vertes qui viennent déposer leur ponte sur les plages et de bernard-l’hermite, redoutables prédateurs pour les oisillons et les bébés tortues. Source : Inrap

exempleexempleexempleexempleexempleexempleexempleexempleexempleexempleexempleexemple

Crédits photos : © GRAN

Histoire de l'île

L’île Tromelin, minuscule (1km²), presque sans relief, et à l’écart des routes de navigation, n’est découverte qu’en août 1722 par un navire français de la Compagnie des Indes, la Diane, commandé par Jean-Marie Briand de la Feuillée. Presque dénuée de végétation et constituée en grande partie de plages de sable blanc, elle est rapidement baptisée  « l’Île des Sables ». La Feuillée la décrit comme une « île plate de 700 toises sur 300 environ » et estime sa position par 53° 10’ Est (par rapport au méridien de Ténériffe) et par 16° 20’ Sud.

Ce sont ces  coordonnées qui figurent en 1739, sur une carte conservée dans les archives de la Marine au Dépot des cartes, plans et  journaux. En 1740, des coordonnées différentes, 53° 10’ Est et 15° 30’ Sud, apparaissent sur une nouvelle carte. En 1753, une nouvelle carte, dite "carte de Bayonne" signale sa présence à une position encore différente et la situe cette fois par 52° 32’ Est et 15° 55’ Sud.

Cette suite d’approximations, entraînera en 1761 le naufrage d’une flûte de la Compagnie des Indes, L’Utile, partie de Bayonne le 1er mai 1760 pour l’île de France (l'île Maurice actuelle). A son bord, 160 esclaves malgaches, hommes, femmes, enfants, achetés illégalement lors d'une escale à Foulpointe, Madagascar, en juillet 1761...

Une erreur attribuée à une controverse entre le capitaine Lafargue et son premier lieutenant Barthélémy Castellan du Vernet, née de la présence à bord de la carte des Archives de la Marine de 1740, et de la carte de Bayonne de 1753, et dont les indications divergent, précipitant ainsi le naufrage de l'Utile, Lafargue se fiant à la carte de 1940, quand Castellan du Vernet lui préfère celle de 1753.

Ce n'est finalement que bien plus tard, en 1817 que la position géographique de l'île sera définitivement établie.

L'île de Tromelin en quelques dates

L'île de Tromelin aujourd'hui

La flore sur l'île de Tromelin

Les îles Éparses, dont l’île Tromelin, sont depuis longtemps l’objet de convoitises et de revendications territoriales, notamment par Madagascar et l’île Maurice qui en revendiquent l’appartenance depuis les années 70.

Aujourd’hui, Tromelin et l’ensemble des îles Éparses sont considérées comme « domaine privé de l’état français » et font partie des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF).

Considérées comme un territoire d’outre-mer, elles sont associées à l’Union européenne, en tant que PTOM (Pays et Territoires d’Outre-Mer).

Après des années de disputes sur l’appartenance des îles Éparses, un accord autour d’un projet de co-gestion est trouvé entre la France et l’île Maurice à propos de l’île Tromelin, en 2009. Voté au Sénat en 2012, puis à l’Assemblée Nationale en 2013, le projet est finalement écarté avant de refaire surface en 2017.

Le 20 février 2020, Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances dans un communiqué officiel commun ont annoncé l’arrêt en France de forages d’hydrocarbures en mer, faisant suite à la décision de ne pas prolonger un permis exclusif de recherches en mer du projet « Juan de Nova Maritime Profond », créé en décembre 2008, et qui autorisait la recherche de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux au large des côtes des îles Éparses par deux sociétés nigérienne et américaine.

Cette décision vise à préserver la biodiversité unique de ces sites et à protéger leur écosystème.

Bien que ne présentant pas un réel intérêt économique, ces îles restent un territoire hautement stratégique du fait de la présence d’hydrocarbures aux alentours.

Dénuées de toute activité humaine, très isolées géographiquement, l’île Tromelin et l’ensemble des îles Éparses abritent une faune et une flore d’une très grande richesse et propre au climat chaud et humide, que des forages incessants et ce qu’ils impliquent (transport, construction de plateformes, prospection d’hydrocarbures…) n’auraient pas permis de préserver (pollution sonore envers les mammifères et les cétacés, destruction de végétaux, etc.).

Jouez avec Tromelin

Cliquez sur les définitions ou directement dans les cases pour écrire votre réponse !

                    11                            
        1                                      
      12                 13              
                    10                      
    7             17
                                    16  
    6         15
  20                                    
3                  
                                       
              4           14    
    2                
                  8                      
                                  19
              5                
                        18                  
                                           
                9                  
                                             
                                             
                                               
                                               
                                               
                                               
                                               
                                               
1 Ancien nom d'une voisine de Tromelin (2 mots).
2 Comme s'ils étaient sur la corvette l'Utile, coulent avec leur bateau.
3 Molécules organiques formées de carbone et d’hydrogène seulement.
4 Tromelin en compte un peu moins de 10 000.
5 Ont donné leur nom aux esclaves.
6 Récif constitué par les colonies de coraux ou leurs restes.
7 Crustacé voleur de coquille (2 mots)
8 Concerne les bateaux et la chose maritime.
9 Une île française.
10 Son absence a provoqué des morts sur Tromelin.
11 Circulation autour d’un centre fermé de basse pression.
12 Il y en a d'autres au large de Tromelin.
13 Celui, celle qui prédit le temps.
14 Qualifie certains vents qui règnent entre les deux tropiques et qui soufflent de l’est à l’ouest.
15 Arbre de la famille des boraginacées aux grandes feuilles épaisses et duvetées.
16 Ce qui est propre à une île.
17 Oiseau de mer palmipède, d’une très grande envergure
18 Une commune rurale de Madagascar
19 Qui est contre la loi.
20 Connaissance des eaux, rivières, mers, des profondeurs de la mer…

Application créée par Arnaud DURAND.
Licence Creatives Commons BY-NC-SA v2.
Mathix.org

Sur le web +

Logo de la MAM Logo Agglo Béziers Méditerranée Logo de l'Inrap Logo du Gran